Tick, Tick… Boom!

L’histoire de l’élaboration de la comédie musicale de Jonathan Larson


Réalisateur : Lin-Manuel Miranda
Année : 2021

Le film est sélectionné et présenté à la soirée d’ouverture à l’AFI Fest.


Tick, Tick Boom ! raconte la vie de Jonathan Larson pendant l’élaboration de la comédie musicale du même nom. Larson est principalement connu pour avoir écrit et composé la comédie musicale Rent, qui connaitra le succès en 1996.

Tick, Tick… Boom !, elle, a été présentée pour la première fois en 1990. Le film retrace ces premières représentations et les doutes qui ont submergés Larson durant l’écriture de la comédie musicale.

Le film montre le quotidien compliqué de Jonathan, travaillant dans un diner et vivant dans une petit appartement à New-York avec un maigre salaire. L’écriture de la comédie musicale lui prend tout son temps et toute son énergie, ce qui atteint ses plus proches amis.

Toutes les musiques jouées dans le film sont donc des chansons écrites par Larson pour sa comédie musicale. Elles sont interprétées à merveille par Andrew Garfield et Vanessa Hudgens notamment.

Je pense que vous aimerez ce film si :

  • Vous aimez les comédies musicales
  • Vous aimez les films basés sur des faits réels

Merci d’avoir lu cet article, vous pouvez vous abonner à la newsletter pour avoir des notifications dès qu’un nouvel article sera publié !
Autrement vous pouvez évidemment suivre le blog sur les réseaux sociaux 😉

Bon visionnage !

Me suivre

Le Dernier Duel

L’histoire vraie d’un des derniers duels judiciaire français


Réalisateur : Ridley Scott
Année : 2021

Le film est présenté en avant-première hors compétition à la Mostra de Venise.


Le Dernier Duel est une adaptation du livre Le Dernier Duel : Paris, 29 décembre 1386 d’Eric Jager. Il relate les événements qui ont menés à l’un des derniers duels judiciaires en France.

En 1386, Marguerie de Thibouville, épouse de Jean de Carrouges, accuse l’écuyer Jacques Le Gris de l’avoir agressée et violée.

Celui-ci dément mais Marguerite insiste pour qu’il paye pour son acte. Jean de Carrouges, ayant eu des différends avec Jacques le Gris est déterminé à venger son honneur et celui de sa femme en le poursuivant en justice.

Cette accusation amènera les deux hommes à se battre en duel pour déterminer la vérité, celui qui triomphera, représentera la vérité au nom de Dieu.

Le film est divisé en 3 chapitres, exposant les versions des 3 protagonistes et présentés sous la phrase « La vérité selon … ». Le dernier chapitre, intitulé « La vérite selon Marguerite de Thibouville », s’efface en laissant les mots « La vérité », alors que les versions des deux hommes étaient toutes deux enjolivées.

La bande-originale magnifique et envoûtante est composée par Harry Gregson-Williams.

Je pense que vous aimerez ce film si :

  • Vous aimez les drames
  • Vous aimez les films historiques
  • Vous aimez les films basés sur des faits réels

Merci d’avoir lu cet article, vous pouvez vous abonner à la newsletter pour avoir des notifications dès qu’un nouvel article sera publié !
Autrement vous pouvez évidemment suivre le blog sur les réseaux sociaux 😉

Bon visionnage !

Me suivre

Le Bal des folles

Une jeune femme possédant un don est considérée folle et enfermée à la clinique de la Salpêtrière


Réalisatrice : Mélanie Laurent
Année : 2021


Adapté du le livre du même nom de Victoria Mas, Le Bal des folles, raconte l’histoire d’Eugénie, jeune femme ayant le don de communiquer avec les esprits de défunts. Malheureusement, à la fin du 19ème siècle, cette particularité est associée à la folie ou à d’autres maladies mentales.
C’est pourquoi, après avoir révélé son secret à sa famille, Eugénie est emmenée à la clinique de la Pitié Salpêtrière, dirigée par le professeur Charcot, où de nombreuses femmes considérées « hystériques » sont enfermées.

C’est ici qu’Eugénie rencontre Geneviève, une infirmière ayant perdu sa sœur et qui commence à croire Eugénie quand celle-ci lui prouve qu’elle peut communiquer avec elle. Un lien se crée donc entre les deux femmes et Geneviève va soutenir Eugénie durant les sévices qu’elle subira pour être « soignée ».

Ce drame met en lumière une facette sombre des recherches scientifiques en montrant comment des jeunes filles servaient de cobayes aux expériences du professeur Charcot.
Néanmoins le film est aussi touchant quand il montre le quotidien de ces femmes qui se soutiennent malgré la dure vie qu’elles mènent à la clinique.

Je pense que vous aimerez ce film si :

  • Vous aimez les drames
  • Vous aimez les films basés sur des faits réels

Merci d’avoir lu cet article, vous pouvez vous abonner à la newsletter pour avoir des notifications dès qu’un nouvel article sera publié !
Autrement vous pouvez évidemment suivre le blog sur les réseaux sociaux 😉

Bon visionnage !

Me suivre

Portrait de la jeune fille en feu

Une artiste peintre observe une femme dont elle doit faire secrètement le portrait


Réalisatrice : Céline Sciamma
Année : 2019

Le film a reçu 9 prix et a été nommé 12 fois pour saluer la réalisation et les performances de Noémie Merlant, Luàna Bajrami et Adèle Haenel.


L’histoire se situe au 18ème siècle et montre l’arrivée de Marianne (N. Merlant), artiste peintre, sur une petite île bretonne pour réaliser le portrait de mariage d’Héloïse (A. Haenel), une jeune femme promise à un noble milanais. Néanmoins la mère de celle-ci confie à Marianne qu’elle devra peindre Héloïse en secret car elle refuse de se marier et donc de poser.

Elle joue tout d’abord le rôle de dame de compagnie, l’accompagnant lors de ses promenades sur la côte tout en l’observant pour peindre dans sa chambre. Pendant quelques jours, elles seront seules avec Sophie (L. Bajrami), une servante avec laquelle elles vont se lier d’amitié. Puis, les deux femmes vont se rapprocher et entamer une romance passionnée qui les marquera à jamais.

Le Portrait de la jeune fille en feu est film simple mais fort. Il y a très peu de musique, seulement dans des moments clés du film, pleins de significations pour les deux protagonistes. La photographie est magnifique et les interprétations touchantes. Cette histoire d’amour est très bien mise en scène par Céline Sciamma, avec une belle réalisation emplie d’émotion et qui bouleverse.

Je pense que vous aimerez ce film si :

  • Vous aimez les romances
  • Vous aimez les drames romantiques

Merci d’avoir lu cet article, vous pouvez vous abonner à la newsletter pour avoir des notifications dès qu’un nouvel article sera publié !
Autrement vous pouvez évidemment suivre le blog sur les réseaux sociaux 😉

Bon visionnage !

Me suivre

Été 85

Une romance forte et fusionnelle, le temps d’un été


Réalisateur : François Ozon
Année : 2020

Le film a été récompensé aux Lumières 2021 en tant que « meilleur film » et « meilleure mise en scène ». Il a aussi reçu le label du Festival de Cannes 2020 et a été nommé 13 fois aux César mais n’a pas reçu de prix.



Été 85
 est l’adaptation du roman La Danse du coucou (Dance on My Grave) d’Aidan Chambers.

Il se déroule en Normandie, où Alexis, 16 ans, vit avec ses parents. A la fin de l’année scolaire, il emprunte le bateau d’un de ses amis pour profiter du début de l’été. Le bateau est soudainement pris dans une tempête et se retourne, Alexis va alors être secouru par David, jeune homme de 18 ans.

Après l’avoir remorqué jusqu’à la plage, David invite Alexis à se sécher chez lui. A partir de ce moment, les deux garçons ne vont plus se quitter et passer la plupart de leurs journées et leurs nuits ensemble. Alexis commence même à travailler dans la boutique tenue par David et sa mère.

Leur histoire d’amour est belle et idyllique jusqu’à ce que David commette une erreur qui amènera leur relation à s’envenimer…

Le film est construit avec une narration de l’histoire par Alexis et des flashback sur cet été 1985.

Été 85 mêle romance adolescente avec des moments plus tragiques et sombres.
Les performances des deux acteurs principaux sont vraiment bonnes, c’est un film touchant avec une belle mise en scène.

Je pense que vous aimerez ce film si :

  • Vous aimez les romances
  • Vous aimez les drames
  • Vous aimez les films de François Ozon

Merci d’avoir lu cet article, vous pouvez vous abonner à la newsletter pour avoir des notifications dès qu’un nouvel article sera publié !
Autrement vous pouvez évidemment suivre le blog sur les réseaux sociaux 😉

Bon visionnage !

Me suivre

Phantom Thread

Une romance chaotique entre un couturier et sa muse


Réalisateur : Paul Thomas Anderson
Année : 2017

La film a été nommé 85 fois et a reçu 24 prix pour récompenser les acteurs, les costumes, la musique et le scénario.


Dans les années 1950, à Londres, le couturier reconnu Reynolds Woodcock (Daniel Day-Lewis) est sollicité pour confectionner les vêtements des stars du cinéma et des personnes de la haute société.

Parti se ressourcer dans sa maison de campagne, il fait la connaissance d’une serveuse, Alma (Vicky Krieps), et tombe sous son charme. Elle devient son modèle puis son amante. Elle repart donc avec lui à Londres et commence à partager son quotidien, aux côtés de la sœur de Reynolds qui tient les rênes de l’atelier.

Leur relation devient rapidement conflictuelle car Alma chamboule le quotidien millimétré de Reynolds qui fait la loi dans sa vie privée et professionnelle.

Entre amour, fascination et rancœur, le film montre l’évolution des sentiments des deux personnages de manière très intime.

Le film est réalisé par Paul Thomas Anderson (There Will Be Blood, The Master) qui a été récompensé et nommé à de nombreuses reprises pour la réalisation. La mise en scène et l’utilisation de la musique (composée par Jonny Greenwood) sont parfaitement ajustées ce qui rend le film très agréable à regarder.

Je pense que vous aimerez ce film si :

  • Vous aimez les drames
  • Vous aimez les films réalistes

Merci d’avoir lu cet article, vous pouvez vous abonner à la newsletter pour avoir des notifications dès qu’un nouvel article sera publié !
Autrement vous pouvez évidemment suivre le blog sur les réseaux sociaux 😉

Bon visionnage !

Me suivre

Blue Jay

Les retrouvailles de deux anciens amoureux dans un film nostalgique et touchant


Réalisateur : Alexandre Lehmann
Année : 2016


Jim (Mark Duplass) et Amanda (Sarah Paulson) se retrouvent dans leur ville natale par hasard, ils étaient amoureux au lycée et ne se sont pas vus depuis une vingtaine d’années.
Ils décident de passer une journée ensemble, se racontant leurs vies respectives mais aussi se rappelant leurs souvenirs de jeunesse.

Le film montre ces 24 heures durant lesquelles Jim et Amanda partagent des moments de complicité touchants et abordent aussi des sujets plus forts jusqu’à s’avouer leur plus grand regret.

Blue Jay a reçu de belles critiques qui saluent la performance très juste des deux acteurs. Le film, filmé en noir et blanc, est vraiment rempli d’émotions ; la réalisation et les dialogues permettent de ressentir le fort lien qui lie les deux personnages.
Alternant entre moments joyeux et moments plus durs, Blue Jay est un film tendre et beau.

Je pense que vous aimerez ce film si :

  • Vous aimez les films romantiques
  • Vous aimez les films dramatiques
  • Vous aimez les films réalistes

Merci d’avoir lu cet article, vous pouvez vous abonner à la newsletter pour avoir des notifications dès qu’un nouvel article sera publié !
Autrement vous pouvez évidemment suivre le blog sur les réseaux sociaux 😉

Bon visionnage !

Me suivre

Outlander

Une série qui mêle voyage dans le temps, drame et romance


Créateur : Ronald D. Moore
Saisons : 5

La série a reçu 28 prix récompensant la réalisation et les 2 acteurs principaux : Caitriona Balfe et Sam Heughan.

La série Outlander, adaptée des romans écrits par Diana Gabaldon, raconte l’histoire de Claire (C. Balfe) et Jamie (S. Heughan), liés par la magie du voyage dans le temps…

En 1945, Claire et son mari Frank (Tobias Menzies), se trouvent en Écosse pour leur lune de miel. A l’approche de la fête d’Halloween, Claire assiste à un rite druidique sur la colline de Craigh Na Dun qui la transporte en 1743.
Perdue et pourchassée par des soldats anglais, elle est secourue par Jamie, écossais du clan Mackenzie. Ils vont tous deux entamer un périple à travers le pays et l’Histoire.

Les saisons mettent en scène de réels événements historiques en ajoutant l’intrigue des personnages ce qui est vraiment intéressant. Outlander se renouvelle à chaque saison de manière efficace en faisant changer les personnages d’environnement où ils sont confrontés à de nouveaux enjeux.
Je ne veux évidemment pas dévoiler toute l’histoire dans cet article car le but est de vous donner envie de découvrir la série !

La série a été bien accueillie par le public et la critique grâce à l’adaptation, la réalisation et l’intrigue. Le fait que l’histoire soit racontée d’un point de vue féminin a aussi été apprécié.
La musique de Bear McCreary transporte vraiment le spectateur et donne une ambiance parfaite à l’histoire.
Même si la série comporte de la romance, le drame et la violence sont quand même présents. La dernière saison est pour moi la plus sombre mais a été ma préférée.

Je pense que vous aimerez cette série si :

  • Vous aimez les séries historiques
  • Vous aimez les séries dramatiques
  • Vous aimez les séries romantiques

Merci d’avoir lu cet article, vous pouvez vous abonner à la newsletter pour avoir des notifications dès qu’un nouvel article sera publié !
Autrement vous pouvez évidemment suivre le blog sur les réseaux sociaux 😉

Bon visionnage !

Me suivre